Les clavistes du XXI° siècle

Je pense que l’avenir est aux claviers virtuels et aux écrans projetés (voir : http://www.lesnumeriques.com/sixthsense-devient-open-source-genie-technologique-en-liberte-n23136.html) ou encore aux lunettes-écrans — pas les lunettes-espions à la Google Glass, mais plutôt des lunettes dotées de petites caméras dont la fonction se limiterait à repérer nos mains dans l’espace ainsi que leurs mouvements et à les superposer à cet écran pouvant potentiellement occuper tout notre champ de vision. Je pense que nos vieux écrans et surtout nos claviers physiques et « hautement technologiques » vont bientôt nous paraître bien vieillots ! Je crois qu’il est bien plus avantageux de projeter claviers et écrans sur n’importe quelle surface plate — une planche, un mur, la paume de la main, ou encore directement à l’intérieur de lunettes-interfaces. Ces lunettes pourraient être branchées à de petits ordinateurs de poche comme nous y branchons déjà des écouteurs. (Un développement prometteur en terme de petits ordinateurs : http://www.indiegogo.com/projects/ubuntu-edge.)

Sur ces médias seront affichés, parmi bien d’autres choses, maints claviers virtuels, collections de palettes d’icones personalisables, que nous pourrons faire glisser et pianoter librement, nos mains enfin libérées et leur agilité mise à profit, non seulement pour se faire aller sur des claviers sur mesure pour chaque occasion, mais aussi pour dessiner ou formuler quelque opération par l’intermédiaire de signes gestuels répertoriés. Avec des lunettes-interfaces, non seulement nos mains seront-elles libérées, mais aussi tout notre corps, ni écrans ni claviers physiques ne nous obligeant plus à nous asseoir, à appuyer sur ces foutus boutons dont certains sont grillés parce qu’on y a renversé du thé, etc. Communiquer, créer, jouer ; peindre, écrire, animer ; plonger, naviguer, découvrir ; … combien d’autres choses encore nous seront facilitées par la virtualisation de nos claviers et par l’utilisation d’écrans légers ou low-tech ? Nous pourrons clavioter à l’aise… — dans des hamacs, tiens !

Je cherchais un nom plus catchy pour l’implémentation d’une interface visuelle interactive de mon projet de communication (Voir http://motsapiensproject.wikia.com/wiki/Home — ne manquez pas le premier prototype fonctionnel de machine à souhaits, la Tramice 721, dont vous pouvez télécharger le code source !) et c’est en réfléchissant à tout ça que ça m’est venu.

J’avais réservé iconVerse.info, nom de domaine encore inexploité où je voyais l’implémentation visuelle interactive du projet, avec dictionnaire communicationnel émergent, palettes d’icones-raccourcis et tout et tout. Mais je trouvais le nom un peu trop geeky, trop sophistiqué… On m’a dit que ManyFest sonnait mieux, et j’en ai également réservé le .info. Mais j’étais toujours insatisfait. ManyFest, manifeste, ça sonnait trop … revendicatif, activiste, whatever. Ou trop festif. Bref, un amalgame confus.

Puis j’ai trouvé… klavio. C’est un nom qui met l’accent sur l’outil, sur l’aspect fonctionnel, mais aussi sur les éléments de communication émergents eux-mêmes, sur lesquels, après tout, tout le projet est basé. Ces éléments pourront être vus, et de fait visualisés, comme des clés — ou des touches de clavier — portant chacune un icone ou un caractère… Nous dactylographierons donc bientôt dans les airs ou sur des planches ordinaires, tel est mon avis. Klavio.info me semblait trop statique, alors j’ai opté pour klavio.net, réservé en date du 2 août 2013. Yeah !

Le graphisme montré sur la photo est expérimental, d’autres graphismes sont à l’étude. Et, oui, j’ai bien envie de me lancer dans le design d’interface. Le 2D surtout m’intéresse, et les notations, que je voudrais aussi claires et intuitives que possible de même qu’esthétiquement agréables.

Pour ce qui est de former une équipe autour de ces grands projets, j’attends beaucoup des cycles Mandalab organisés par Communautique (voir http://www.communautique.qc.ca/projets/projets-actifs/vers-un-mandalab/joyau-montrealais.html) car je suis prêt à m’y donner à fond, comme sûrement le seront les autres participants. Connaissez-vous l’esprit de ces nouveaux laboratoires collaboratifs ? Je trouve ça, ma foi, fort stimulant.

À suivre, donc !

Les clavistes du XXI° siècle

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :